Le Permis: solutions et coûts maîtrisés

Menu
Close
Recettes pour réussir son permis :

 

Temps de cuisson : Quelques mois (pas plus si non ça brûle !).
Difficulté de réalisation : ***
(Plus ou moins en fonction de chacun).
Budget : Raisonnable (Si la recette est réalisée une seule fois.).
Recommandation : déconseillée aux moins de 15 ans.

Entrée
• Commencer par peler son emploi du temps pour y créer de la place.
Heureusement l’auto – école est ouverte six jours sur sept.

• Ensuite, éplucher son bouquin de Code de la route.
Cet ouvrage n’est pas bien difficile à lire, il y a beaucoup de photos et sous les photos un peu de texte !

• Mélanger avec des cours de Code de la route.
C’est nécessaire pour en remettre encore une couche !

• Porter à ébullition avec quelques tests.
Essayer d’obtenir le moins de fautes possible.

• Assaisonner à l’aide d’un test blanc.
Même pas peur si on a bien révisé.

• Sans cesser de remuer, passer le fameux Code de la route et réussir.
Les portes-bonheurs sont autorisés. Si on suit la recette, il n’y en a pas besoin.

Plat de résistance
• Faire une solide formation en voiture. Laisser mijoter une vingtaine
d’heures ou plus.
 N’ayez pas peur le moniteur est très résistant.

• Assaisonner avec un peu d’examen blanc.
Après tous ces efforts, il faut mériter sa place d’examen.

• En fin de cuisson, se présenter à l’auto-école le jour dit et à l’heure.
Se munir d’une carte d’identité, du livret d’apprentissage.

Dessert
• Trouver une voiture, un assureur et ça roule.

NB : laisser le « stress » dans un tiroir, il n’est pas exigé par l’inspecteur.

Le Chef, Mr Bienfait Bonneroute