Le Permis: solutions et coûts maîtrisés

Menu
Close
La pédagogie

Le moniteur est un professionnel reconnu qui saura vous enseigner la bonne conduite.
Le permis a aussi un coût, nous en sommes conscients. Pour limiter les dépenses il faut des leçons efficaces, dans lesquelles on apprend ! On ne se repose pas, on ne se promène pas dans les rues de la ville. Grâce au livret d’apprentissage, vous pourrez à tout moment suivre la progression de votre formation.
En résumé, la qualité de vos leçons vous amène dans tous les cas à une progression.

Pour conduire  un véhicule automobile, il faut acquérir des connaissances du Code de la Route et des habiletés afin de manipuler de façon précise les commandes de la voiture. Cela nécessite aussi de reconnaître et maitriser les situations de conduite les plus variées. Enfin, il faut apprendre les règles de sécurité liées à l’utilisation de l’espace routier et avoir une conduite efficace pour ne pas gêner la circulation.

L’ organisation de votre formation :
Lors du premier contact, nous  proposons une évaluation. Ce n’est pas une leçon ou l’élève va apprendre quelque chose, mais un entretien ou l’on va découvrir les dispositions naturelles à l ‘égard de la conduite automobile et déceler si l’élève est susceptible d’accueillir facilement l’apprentissage.

Evaluer avant de débuter
Afin d’évaluer, nous recherchons :

– si l ‘élève a déjà conduit. Peut être a-t-il des connaissances sur le véhicule ?

– si l’élève s’inscrit dans une  période propice, puisqu’il va falloir consacrer du temps à l’auto-école;

– on détecte aussi si l’élève comprend des mots simples et des instructions simples;

– et enfin si l’élève gère ses émotions.

L’enseignant saura vous proposer un volume de formation qui est bien distinct de la phase de préparation aux examens. Suite à cette évaluation, l’élève peut décidé de s’inscrire après un délai de réflexion allant de 1 jour à 1 semaine. L’élève a alors plusieurs options : s’inscrire tout de suite, plus tard ou jamais. Il peut aussi choisir d’effectuer une autre évaluation dans un autre établissement, ce qui lui permettra de trouver le meilleur contact, les prix les mieux adaptés, la qualité des prestations proposées, les horaires de fonctionnement de l’auto-école, les autres services particuliers, la facilité d’accès de l’auto-école…

Le Moniteur est un professionnel reconnu
L’évaluation n’est pas une science exacte. A tout moment l’enseignant saura réajuster son enseignement aux difficultés de l’élève . Pour conclure, cette première phase ne de doit pas être vécue comme un échec. Elle est un moyen pour l’enseignant d’adapter les techniques d’apprentissage à son élève. Sachez que le volume de formation varie avec les capacités d’assimilation de l’élève et aussi, pour une petite part, en fonction de l’enseignant. L’enseignant est capable de faire progresser l’élève grâce à sa propre expérience et de son niveau d’exigence : D’un enseignant à l’autre le volume varie .

Un contrat de formation à viser et la formation peut commencer
Suite à l’évaluation, nous rédigeons un contrat de formation qui nous lie et offre aux deux parties des garanties. Dès l’inscription en préfecture validée, l’élève peut commencer les cours de Code, puis des tests de code. Ces derniers permettent de valider les connaissances. Les cours et tests sont collectifs. Nous proposons aussi des cours ou tests en groupe ou en séance particulière avec l’enseignant. A tout moment vous pouvez participer à un examen blanc pour valider l’accompagnement à l’examen.

S’ auto évaluer grâce aux examens blancs du permis de conduite
Après réussite à l’épreuve de théorie générale, nous proposons des leçons en voitures dont la durée est fixée à 1h ou 1h30. Le but est d’appendre toute la tâche de conduite. L’enseignant dispense un cours précis et adapté à l’élève. À tout moment le moniteur donnera les moyens à l’élève de s’auto- évaluer.

Au terme de la validation des 4 compétences de formation, vous pouvez participer à un Examen blanc.

 

Comprendre les mécanismes de notre stratégie de formation

Vous allez être formé par des professionnels. L’apprentissage pratique se déroule en trois temps. Dans un premier temps l’élève découvre le véhicule et la tâche de conduite, il y a ensuite une phase de recherche d’autonomie et le dernier temps concerne la préparation à  l’examen.

La découverte :

L’enseignant explique les techniques. Comme par exemple : apprendre à  démarrer ou encore comment franchir une intersection. Cette phase est plus ou moins facile en fonction des habiletés de l’élève. L’enseignant reste à l’écoute, il expliquera plusieurs fois si l’élève n’a pas compris. Vous trouverez le moment presque agréable : nous sommes conscients qu’il faut du temps pour acquérir les bons automatismes.

La phase de recherche d’autonomie ou travail de fond:

Ici l’enseignant vous propose des exercices d’autonomie. Vous devez réussir ces exercices sans l’aide de l’enseignant. Le ton de la leçon est sérieux et solennel. Vous devez prouver que vous avez compris les explications qui ont été données pendant la phase de découverte. L’enseignant est un peu plus «ferme », il peut vous donner le sentiment de perdre patience. En  réalité, vous êtes confronté à la circulation, et aux dangers de la route. Le moniteur interviendra parfois très tard et cela peut créer des émotions très fortes chez l’élève. Si vous avez l’impression que le moniteur est moins agréable, c’est qu’il doit gérer votre observation et la sécurité  autour du véhicule. Un conseil, si ces instants de formations sont très désagréables c’est qu’il faut alors retravailler les bases et revoir un peu la phase de découverte.

La préparation à l’examen :

Enfin, le bout du tunnel est là ! Ici vous  mesurez votre prestation de conduite réelle avec les exigences de l’examen. Aussi bien dans la forme que dans le fond. L’élève montre avec précision ses capacités de remise en question, de rapidité d’analyse et d’acharnement

En résumé, vous avez affaire à des professionnels qui en aucun cas, ne vous manqueront de respect. En fonction de la phase de travail, le ton  donné est sympathique, plus au moins solennel ou oppressant.

N’hésitez pas à communiquer vos sentiments à l’enseignant, il peut vous conseiller.

 

La nouveauté 

Depuis septembre 2016 nous avons introduit du nouveau dans l’apprentissage.

Les techniques de conduite, les situations de conduite et les règles de circulation sont introduites dans les cours de « théorie de la conduite ».

La formation pratique se fait sur boîte automatique ET boîte manuelle. Ainsi, la tâche de conduite est plus facilement assimilée.

L’organisation des examens blancs a eu aussi sa part de nouveauté. L’objectif étant d’améliorer la pertinence des résultats.

La conduite supervisée est proposée de façon systématique.

Cette stratégie a été élaborée et testée par toute l’équipe pédagogique sur une période longue, nous permettant de profiter de résultats significatifs.

Le renouveau dans la stratégie nous permet de réduire le coût global de l’apprentissage.